Comment fabriquer un jeu de palet breton avec des palettes en bois ?

Comment fabriquer un jeu de palet breton avec des palettes en bois ?

Vous aimez bricoler ? Travailler le bois ? Si en plus de çà vous aimez les jeux d’autrefois comme le palet breton, alors vous êtes au bon endroit !

Je vous propose ici un petit tutoriel sans prétention mais qui, je l’espère, plaira à certains d’entre vous, pour parvenir à fabriquer une belle planche de palet breton.

Ce jeu très ancien a été popularisé au cours du 20ème siècle dans la région de Rennes. Ce « jeu de palet sur planche en bois », qui a sa propre fédération (FFPPB) est plus connu sous le nom de « palet breton ».

Saviez-vous qu’à la base ce jeu se pratiquait sur le sol en bois des maisons ou sur des planches récupérées ? En s’inspirant de çà, je vous propose de bricoler une planche tout à fait fonctionnelle à partir de palettes de récupération.

Une planche de palet breton achetée dans le commerce est un ensemble de planches « enchevêtrées » et surtout assemblées de part et d’autre par des barres qui sont clouées. Dans ce tutoriel, nous allons faire plus simple et créer un jeu avec 2 faces de planches coupées dans des palettes perdues, et qui seront vissées. Vous pourrez choisir de coller ou clouer si vous le souhaitez, laissez libre court à vos idées !

Je vais vous indiquer comment on peut faire avec un minimum de matériel et de connaissances. Plus vous serez équipés ou expérimentés, plus ce sera facile et rapide bien entendu. Avec un peu d’outils et d’huile de coude, cette planche peut être fabriquée en 1 heure environ, et ne vous coûtera rien.

Sommaire :

  • Comment choisir une palette de bois pour fabriquer un jeu ?
  • Outils nécessaires à la fabrication d’un jeu de palet en bois avec des palettes
  • Comment démonter une palette de bois facilement ?
  • Trier et préparer les planches de palettes de bois pour les réutiliser
  • Couper et assembler les planches de palettes pour créer le jeu de palet breton
  • Apporter des finitions à l’objet fabriqué en bois de palettes : raboter, poncer, vernir…

Comment choisir une palette de bois pour fabriquer un jeu ?

Pour réaliser cette planche de palet breton faite maison, pas besoin d’une magnifique palette « Europe », qui a plus de valeur que les autres. Vous pouvez récupérer 2 palettes perdues pas trop abîmées, et idéalement pas trop moisies. Dans tous les cas nous allons les retravailler un peu au rabot et à la ponceuse, et elles finiront sur un terrain à recevoir des palets en fonte, donc bon…

Comme vous allez réaliser des coupes, et même si dans tous les cas il est conseillé de porter un masque anti-poussières, évitez les palettes marquées du symbole MB, qui signifie qu’elles sont été traitées au bromure de méthyle. Préférez les palettes que l’on trouve le plus souvent, c’est-à-dire celles sans symbole particulier, ou celles marquées HT. Le signe « Heat Treatment » indique que la palette en question a été traitée par chaleur, ce qui est quand même bien mieux que les produits chimiques !

Pour réaliser notre planche de palet, il faut réunir 2 lots de planches issues de palettes qui, une fois mises à plat, font chacun 70 cm, car c’est la dimension standard de ce jeu.

Vous pouvez travailler avec 2 palettes différentes, ce n’est pas un souci, mais il faut bien réaliser chaque face du jeu avec un même lot. Si vous avez récupéré 2 palettes identiques, c’est encore mieux !

Plus les planches de vos palettes sont larges, moins il vous faudra de planches pour atteindre les 70 cm et plus le travail ira vite. Inversement, çà va moins vite avec des planches de faible largeur, cela tombe sous le sens… C’est parti ?

Outils nécessaires à la fabrication d’un jeu de palet en bois avec des palettes

  • 2 palettes de bois, idéalement identiques
  • 1 masse ou 1 gros marteau
  • 1 pied de biche ou démonte palettes ou pince à décoffrer…
  • 1 marteau arrache clous si pas présent sur pied de biche
  • 1 kit de traçage : crayon de bois, gomme, équerre, règle
  • des serres joints de grande taille !
  • 1 râpe manuelle et 1 rabot
  • 1 ponceuse vibrante (excentrique, rectangulaire, triangulaire…) ou à bande

Comment démonter une palette de bois facilement ?

Pour démonter une palette de bois, plusieurs solutions s’offrent à vous. Je vous propose ici une méthode simple qui nécessite idéalement un gros marteau (ou une masse) et un pied de biche. Mais selon les outils à votre disposition, vous trouverez le moyen d’effectuer ce démontage.

Notez qu’il nous faudra deux palettes pour réaliser le jeu, car il sera constitué de deux surfaces.

Disposez la palette sur une tranche, en la posant contre un mur ou une surface solide.

Prenez une masse et tapez sur les « semelles » de la palette afin de décoller les cubes et planches de bois qui servent de support à votre palette.

Faites de même pour toutes les semelles. Un petit écart suffira.

Posez votre palette à plat sur une table ou au sol, et prenez un pied de biche, ou tout autre outil qui puisse servir de levier. Détachez ainsi les semelles.

Vous allez certainement casser certains morceaux ou créer de petits arrachements sur le bois. Mais ne vous inquiétez pas c’est normal, et nous verrons plus loin comment sélectionnez et trier nos morceaux avant de monter la planche de palets.

Avant de continuer à démonter le plateau de la palette, tapez les cubes de bois afin de les décoller des semelles également, çà vous fera quelques planches de plus.

Une fois ces « décollements » terminés, vous disposez normalement de cubes de bois et de planches avec des clous.

A l’aide d’un marteau, tapez sur les clous afin qu’ils ressortent au mieux de l’autre côté de chaque planche.

S’ils sont un peu tordus, aidez vous d’une tenaille ou d’une pince afin de les redresser un peu avant, ou de diriger le clou lorsque vous frappez avec le marteau.

Retournez les planches et utilisez un arrache-clou de marteau ou de pied de biche afin de défaire les clous.

Conservez les clous en bon état, ils pourront être réutilisés.

Conservez aussi les cubes de bois, ils pourront vous servir à réaliser d’autres objets.

Trier et préparer les planches de palettes de bois pour les réutiliser

Maintenant que vous avez votre lot de planches issues d’une même palette, disposez les côte à côté sur une table, sur la tranche. Vous allez ainsi pouvoir vérifier si il n’y pas de planche complètement tordue ou en mauvais état, afin d’effectuer un premier tri.

Si une planche est un peu plus large que les autres, ce n’est pas grave non plus, mais idéalement conservez un lot de planches qui ont la même largeur.

Il faut maintenant effectuer un second tri. Vous allez disposer les plaques les unes à côté des autres, mais sur la largeur. A ce moment, le tri est encore plus important car votre sélection va déterminer « l’esthétique » de votre planche de jeu.

Si une planche présente un gros défaut, elle peut tout de même être conservée si ce défaut n’est présent que sur une des faces. En effet ce côté disgracieux sera disposé en « intérieur » et donc caché.

Si une planche vous semble bien plus épaisse que le reste du lot, veillez à la retirer également, ou alors il vous faudra bien raboter à la fin pour égaliser !

Il faut éliminer les plaques qui sont complètement « gauches », c’est-à-dire pas droites ! Vous pouvez isoler la planche et la poser sur votre support plat. Un écart apparaît (voir photo ci contre).

Dans tous les cas il vous faut obtenir un lot de planches qui fait environ 70 cm, taille standard des jeux de palets bretons.

Une fois ce choix effectué, si certaines planches présentent des défauts de coupe ou des échardes, munissez vous d’un outil pour les raboter, les « dégrossir » un peu.

J’utilise ici une sorte de râpe manuelle qui coûte environ 10 euros dans le commerce.

Notez que j’illustre ce tuto avec une palette de piètre qualité !

Couper et assembler les planches de palettes pour créer un jeu de palet

Commençons à réaliser les coupes des planches d’un « premier lot » (première palette) pour faire une première surface de jeu.

Par chance sur cette première palette, j’ai une largeur de 70 cm qui apparaît, c’est parfait ! Je vais donc choisir de me rapprocher au plus du jeu officiel qu’on trouve dans le commerce, et réaliser des coupes de 70 cm sur mes planches.

Je sélectionne une première plaque et je commence une découpe sur un bout, en supprimant une partie où il y avait des clous, et donc maintenant des trous.

J’ai une scie à onglet, ce qui me facilite la tâche, mais pour ceux qui travailleront à la main (avec une boîte à onglet par exemple), bon courage c’est parti ! Veillez à bien effectuer une coupe perpendiculaire à la planche bien entendu.

Je réalise ensuite une trace au crayon à 70 cm, et à l’aide d’une équerre pour être bien droit. Il ne reste donc que des trous sur le milieu, et qui proviennent du démontage de la palette.

J’opterai un peu plus loin pour disposer le côté le plus abîmé sur l’intérieur du jeu, ce qui rendra ce défaut invisible.

Ensuite, je vais continuer à effectuer des coupes sur mes débuts de planche, et je vais reporter la longueur de ma première planche sur chacune d’entre elle, afin de faire toute la « face A » de mon jeu.

Pour terminer cette première série, je dispose les morceaux de bois les uns à côté des autres en essayant de :

  • disposer les plus gros défauts à l’intérieur, c’est-à-dire vers le haut pour cette première face
  • de trouver un enchaînement de planches qui soit le plus régulier possible
  • de limiter les éventuels écarts entre deux plaques, en tournant l’une ou l’autre des plaques et en cherchant à améliorer le « puzzle »

Je mets en place un serre-joint pour pour resserrer un peu les morceaux de ma première surface. Il faut maintenant réaliser les mêmes opérations pour l’autre surface, et ce de manière perpendiculaire.

Si vous avez utilisé une palette un peu différente pour cette deuxième face, il se peut que vous ne tombiez pas pile sur les 70 cm ou sur la longueur choisie lors de ca création de la première série. Ce n’est pas grave ! Vous pourrez couper le morceau restant à la fin, ou alors vous centrer votre deuxième jeu de plaques afin de couper un petit morceau de chaque côté la fin et ainsi obtenir un résultat plus esthétique.

Pour créer la première planche de cette deuxième couche, vous pouvez la placer devant la premier plateau, et prendre les mesures.

Vous répétez maintenant l’ensemble de la démarche expliquée plus haut pour obtenir votre deuxième groupe de planches.

Sur une première planche, tracez un trait (à peu près) au centre de votre planche, dans le sens de la longueur. Il servira de repère pour clouer ou visser ensuite.

Disposez votre première planche sur l’angle de la première plaque, et percez un trou afin de venir visser.

Le bois des palettes étant souvent tendre, vous pouvez effectuer un trou bien plus fin que le diamètre de la vis que vous allez utiliser ensuite, et n’hésitez pas à forcer un peu sur le vissage, afin de faire « disparaître » la vis dans le bois, ou en tout cas de la surface, afin de pouvoir jouer aussi au palet sur cette surface ou seront présents des vis.

Continuez l’opération sur toute la longueur, avec une vis pour chaque planche du dessous.

A l’aide d’un second serre-joint, venez placer votre deuxième planche et vissez seulement une fois à gauche et une fois à droite.

Enchaînez ces mêmes opérations en essayant de garder à la fois le serre-joint pour la plaque du bas, et celui pour les planches du dessus.

N’oubliez pas de mettre les « défauts » les plus importants des planches côté intérieur, c’est-à-dire ici vers le bas.

Une fois arrivé à la dernière planche, vous pouvez tracer une ligne au centre de celle-ci et sur sa longueur afin d’effectuer une rangée de fixations comme réalisé sur la première.

Si vous avez une planche qui dépasse, coupez là pour obtenir votre carré final.

Apporter des finitions à la planche en bois : raboter, poncer, vernir

Afin d’aplanir la surface du jeu, j’utilise un rabot, ici manuel, qui nécessite un peu d’huile de coude mais qui apporte une vraie amélioration.

Si vous disposez de rabot électrique ou d’une ponceuse puissante, vous serez plus à l’aise bien entendu.

Pour apporter une finition à ce jeu de palet breton, un petit ponçage s’impose…

Je ponce avec une ponceuse électrique vibrante, mais vous pouvez très bien utiliser une ponceuse excentrique, à bande, ou bien encore des méthodes de ponçage manuel pour les plus motivés !

Voilà la planche qui vient d’être réalisée en bas à droite. Elle n’est pas vernis. La planche en bas à gauche est une planche que j’ai réalisée, mais qui ne fait tout à fait 70 cm, et qui a été couverte avec une cire très liquide. Ca apporte un côté jauni qui n’est pas forcément très beau, mais après tout est possible, et protéger un peu le bois n’est pas une mauvaise idée.

La première planche située sur les tréteaux est une planche du commerce, pour comparer un peu.

Vous pourrez personnaliser votre planche avec un dessin, une gravure, ou ce que vous voulez ! N’hésitez pas à partager vos créations !

Je termine avec l‘installation d’une petite poignée, que j’ai coupée dans un collier comme ceux qu’on vous donne pour attacher un badge ou un trousseau de clefs. Là encore rien d’obligatoire.

J’espère que ce tutoriel vous aura plu, et que vous testerez votre propre planche de palet breton !

Vous trouverez des kits de palets en fonte à partir de 20,00 eu en état neuf. Vous pourrez jouer seul, à 2, à 4…

Veillez à bien sécher vos palets et ne pas les laisser à l’humidité pour les conserver le plus longtemps possible.

Petites idées supplémentaires :

  • fabriquer une boîte de rangement des palets à partir d’une boîte de whisky ou autre alcool !
  • fabriquer un mini jeu de palets pour les petits avec les morceaux restants de la palettes, ou faire une boîte pour les palets
  • avec les cubes en bois des palettes, pourquoi ne pas faire un jeu de boules carrées ?

Amusez vous bien et à bientôt !

Liens :

Partager cette publication